CollectionsContes et Légendes des Pays d’Atlantide

Paru le:  20-07-2024

Editeur:  Les éditions Au Pays Rêvé

Isbn:  978-2-37872-039-1

Ean:  9782378720391

Prix:  20 €

Caractéristiques: 
244 pages

Genre:  Jeunesse

Thème:  Litterature

Thèmes associés: 

Contes et Légendes des Pays d’Atlantide

Pourvu que s’aiment toujours
Tintinnabule aux cheveux de lin
Et Lirnélid le troubadour
Fils de la terre, père des ondins !

Violaine-D-NB

Violaine Darmon est violon solo à l’Opéra de Nice et autrice de romans, nouvelles et pièces de théâtre. Passionnée par les civilisations de l’Antiquité, elle joue de son multiple parcours : musical, théâtral et littéraire, pour faire pénétrer le lecteur dans sa propre mythologie. Maman de deux enfants, elle adapte régulièrement ses contes et légendes pour la scène, dans le cadre de représentations musicales pour le jeune public.

Comment Mélodie parviendra-t-elle à s’emparer de l’inaccessible fleur d’argent ? Pourquoi la déesse Hécate est-elle appelée l’Insomniaque ? Lirnélid pourra-t-il conquérir l’orgueilleuse princesse de Cléüse ? Ces contes et légendes peuplés de créatures magiques, métaphores de la Nature et des sagesses ancestrales, transportent le lecteur dans une géographie mythologique dont l’Atlantide est le cœur et la musique, l’esprit.
Le violon, lyre moderne, instrument du conteur d’histoires, est passeur entre deux mondes. Il permet à chacun des protagonistes de poursuivre sa quête ou de se mettre en communication avec les esprits. Il est le messager de la Mémoire, jumeau de la voix humaine qui appelle au respect de la nature, de l’intelligence et de la paix.

J’étais violoniste à l’Opéra depuis quelques années déjà quand j’ai rencontré, au bord de cette mer Méditerranée près de laquelle je vis, ce drôle de poète qui prétend venir d’Atlantide. À ceux qui l’écoutent parler, il se présente comme le dernier des troubadours. On le voit souvent se promener sur la plage, rêveur, portant son étui à violon en bandoulière. Je ne l’ai jamais entendu en jouer et qui sait ? il n’a peut-être pas réellement d’instrument dans sa boîte; mais c’est lui qui le premier m’a parlé de ces lointaines contrées où la musique est messagère des deux mondes.